About the word 'Rinpoche' -- A propos du terme 'Rinpoche'


Concerning the word 'Rinpoche'


Some readers of this blog might have noticed that the word 'Rinpoche' is no more added in the names of the quotes' authors shared here. The word 'Rinpoche' that means 'very precious' or 'precious jewel' is a honorific word added to a Lama's name to express the veneration the sayer holds him in. So it is related to the faith and the confidence of the one who speaks or reads. but it is not a title by itself. It is different from words like Khenpo or Geshe that waranty that the person has succesfully accomplished a long cursus of philosophic studies, or the word Tulku that means the person is an emanation of someone who obtained a certain level of enlightenment in a past life.  In brief, anybody is free to call anyone Rinpoche but also free not to call anyone Rinpoche.

This is the reason why no high master will ever sign or call himself Rinpoche. For example, Dilgo Khyentse signed with differant names, like Rabsel Dawa, Dzongzar Khyentse's books are signed Khyentse Norbu, Gangteng Tulku wrote his books under tha name Kunzang Pema namgyal etc. The Great Patrul even called himself 'old dog' on some writings. 

Concerning our old master Chhimed Rigdzin, he use to call himself C. R. Lama, and Zilnon Lingpa when it was about the treasure texts (terma) he discovered. He explained to us several times that it would have been shameful to call oneself or to demand to be called Rinpoche as this would have shown more a lack of humility or a need of recognition instead of some spiritual realisation. 

Our aim here is not to indicate who deserves or not the veneration of the reader (this is highly personnal) so we will avoid the use of the word 'Rinpoche.'



A propos du terme 'Rinpoche' 


Certains des lecteurs du blog auront remarqué que le terme 'Rinpoche' ne figure plus dans le nom des auteurs des citations partagées ici. Ce terme tibétain signifiant 'très précieux' ou 'joyau précieux' est un terme honorifique que l'on ajoute au nom d'un Lama afin d'exprimer la vénération qu'on lui porte. Il est donc lié à la foi et à la confiance de celui qui parle ou écrit mais ne constitue pas un titre en soi. Il est en ce sens différent de termes comme Khenpo ou Geshe, qui garantissent que la personne a effectué un long cursus d'études philosophique sanctionné par un examen final, ou Tulku qui indique qu'on a affaire à l'émanation d'un être ayant atteint un certain degré d'éveil. Bref chacun est libre d'appeler qui que ce soit Rinpoche, mais libre également de ne pas le faire. 

C'est la raison pour laquelle aucun grand maître ne signera ou ne se fera appeler Rinpoche. Par exemple, Dilgo Khyentse signait souvent Rabsel Dawa, Dzongsar Khyentse signe Khyentse Norbu, Gangteng Tulku a écrit ses livres sous le patronyme de Kunzang Pèma Namgyal etc. Le grand Patrul a même été jusqu'à s'affubler du patronyme 'vieux chien.'

Notre vieux maître Chhimed Rigdzin se faisait quant à lui appeler C.R. Lama, et Zilnon Lingpa lorsque cela concernait les textes trésors (terma) qu'il avait découverts.. Il nous a expliqué à plusieurs reprises que c'eût été plutôt honteux d'exiger de se faire nommer ou de signer par ce terme, car révélateur d'un manque de modestie ou d'un besoin de reconnaissance plutôt que d'une quelconque élévation spirituelle.

Notre rôle n'étant pas de suggérer qui peut être digne ou pas de la vénération du lecteur (cela étant éminemment personnel), nous éviterons désormais l'usage du terme 'Rinpoche'.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire