mercredi 18 octobre 2017

Bodhicitta






This is the perfect nectar of immortality,
Through which the Lord of Death is overcome.
It is an inexhaustible treasury of wealth,
To dispel the poverty of all who live.

C'est le parfait nectar d'immortalité,
Grâce auquel est vaincu le seigneur de la mort.
C'est un trésor inépuisable de richesse
Pour éliminer la pauvreté de tous.

Shantideva

mardi 17 octobre 2017

Don't construct -- Ne construit pas







Concerning mental objects,  this unceasing movement
Of thoughts produced by the five poisons, for all that appears,
Don't build mentally, waiting for thoughts to come or following past thoughts.
Leaving the unceasing movement in its own place, it is liberated in dharmakaya.
I pray the master whose rigpa liberates itself spontaneously,
I pray Urgyen Padmasambhava 

En ce qui concerne les objets du mental, ces mouvements incessants 
Des pensées générées par les cinq poisons, pour tout ce qui apparaît, 
Ne construis pas mentalement en attendant les pensées à venir ou en poursuivant les pensées passées. 
En laissant le mouvement incessant à sa propre place, il se libère dans le dharmakaya. 
Je prie le maître dont le rigpa se libère spontanément, 
Je prie Padmasambhava d'Urgyen.

Padmasambhava/Rigdzin Godem
(from Leu Dunma)

lundi 16 octobre 2017

not perfect -- imparfait






Note that all dualistic concepts and emotions – even positive ones such as caring, compassion, and wishing others well – are accompanied by grasping at ‘self’. So although positive emotions are good, they still fall short of perfection, which is the primordial wisdom beyond dualistic thinking and emotional sensations.

Note que tous les concepts et émotions dualistes, même les positifs comme les préoccupations pour les autres, la compassion, souhaiter le bien des autres, sont accompagnés par la saisie au 'je'. Donc bien que les émotions positives soient bonnes, elles manquent encore de cette perfection, qui est la sagesse primordiale au-delà de la pensée et des sensations émotionnelles dualistes. 

Tulku Thondup

dimanche 15 octobre 2017

It's not fixable -- Ce n'est pas réparable






To believe that life's problems will somehow work themselves out, everything bad is fixable and something about samsara has to be worth fighting for makes it virtually impossible to nurture a genuine, all-consuming desire to practise the dharma. The only view that truly works for a dharma practitioner is that there are no solutions to the sufferings of samsara and it cannot be fixed.

Croire que les problèmes de la vie vont s'arranger d'eux-mêmes, que tout ce qui ne va pas est réparable et que quelque chose dans le samsara vaut la peine qu'on se batte, tout cela rend impossible le fait d'entretenir un désir authentique et dévorant de pratiquer le dharma. La seule vue qui marche vraiment pour un pratiquant du dharma, c'est qu'il n'y a pas de solution aux souffrances du samsara et que ça ne peut pas s'arranger.

Dzongsar Khyentse 

samedi 14 octobre 2017

non conceptuality -- non conceptualité






If one just conceptually understands reality it will not help. One must nonconceptually experience it.
There are many people who conceptually understand reality, but they do not nonconceptually experience it. If they did, they would not act the way they do.

Si l'on ne comprend la réalité qu'intellectuellement, ça ne sera pas utile. On doit l'expérimenter non conceptuellement.
Beaucoup de gens comprennent la réalité de manière intellectuelle mais ils ne l'expérimentent pas conceptuellement. S'ils le faisaient, ils n'auraient pas le comportement qu'ils ont.
Padampa Sangye

vendredi 13 octobre 2017

like the wind -- come le vent






There is no emotion that you cannot be rid of, because emotions are simply thoughts and thoughts are just like the wind moving through the empty sky. There is nothing to them.


Il n'est aucune émotion dont tu ne puisses venir à bout car les émotions ne sont que des pensées et les pensées sont juste comme le vent qui bouge dans le ciel vide. Elles ne consistent en rien.

Dilgo Khyentse

jeudi 12 octobre 2017

Jail -- Prison





Thanks to the Dharma, my mind was more free in prison than worldly people experience in the best of circumstances.


Grâce au Dharma, mon esprit était plus libre ne prison que ce que les gens expérimentent dans la meilleure des circonstances.

Domang Yangthang

(
Although innocent, he was imprisoned for 22 years by the chinese communists. He never had resentment, only compassion
Bien qu'innocent, il fut emprisonné 22 ans par les communistes chinois. Il n'exprima jamais aucun ressentiment, que de la compassion)

mercredi 11 octobre 2017

Don't strive -- Ne fais pas d'effort







Buddhahood can not be attained elsewhere.
If this goal is sought outside oneself,
Even the efforts of countless eons
Will fail to bear any fruit.
Don't search, don't strive,
Let your mind rest in its natural state.


La bouddhéité ne peut être atteinte nulle part ailleurs.
Si l'on cherche le but à l'extérieur de soi,
Même les efforts d'innombrables éons
Ne échoueront à produire un quelconque résultat. 
Ne cherche pas, ne fais pas d'effort,
Laisse ton esprit reposer dans son état naturel.


Machig Labdron

mardi 10 octobre 2017

beyond birth and death -- au-delà de naissance et mort





If you gain control over your mind, then even if you are at the point of death, you will understand that it is only because of a particular thought that there is an impression of dying — but that the nature of the mind is utterly beyond both birth and death. It would be excellent if you could gain this confidence.

Si tu maîtrises ton esprit, alors même si tu es aux portes de la mort, tu comprendras que ce n'est qu'à cause d'une pensée particulière qu'il y a cette impression d'être en train de mourir   mais que la nature de l'esprit est complètement au-delà à la fois de la naissance et de la mort. Ce serait excellent que tu puisses obtenir cette confiance.

Dudjom Jigdral Yeshe Dorje

lundi 9 octobre 2017

Five ways -- Cinq pistes




Five Ways of Sustaining the Essence

Elevate your experience and remain wide open like the sky.
Expand your mindfulness and remain pervasive like the earth.
Steady your attention and remain unshakable like a mountain.
Brighten your awareness and remain shining like a flame.
Clear your thought-free wakefulness and remain lucid like a crystal.


Cinq pistes pour entretenir l'essence

Elève ton expérience et demeure grand ouvert comme le ciel.
Etend ton attention et demeure aussi vaste que la terre.
Stabilise ton attention et demeure inébranlable comme une montagne.
Avive ta conscience et demeure brillant comme une flamme.
Clarifie ta conscience dénuée de pensées et demeure clair comme un cristal.


DAKPO TASHI NAMGYAL

Clarifying the Natural State

dimanche 8 octobre 2017

A short biography of C. R. Lama -- une courte biographie de C.R. Lama (9)









C. R. Lama's teachings were direct, sometines unusual but it always touched the heart and his blessing power was such that, if one opened to it, the obstacles were quickly pacified and the progress swiftly happened.
Third Khordong Terchen (Great Treasure Finder from Khordong) Chimed Rigdzin Rinpoche discovered several terma volumes hidden by Guru Padmasambhava. He transmitted a few to his students, especially the butterlamp offering prayer and of course the "Big Rigdzin", that for sure was his spiritual legacy. As written in the practice text, Rinpoche received direct transmissions of this treasure from Padmasambhava and Yeshe Tsogyal,and although it was already discovered by his former incarnation Nuden Dorje, C. R. Lama was the first allowed to spread it widely. So it is clear that Guru Padmasambhava's aim was to keep the freshness of  this practice's power available to the lucky students of our time. 
In june 2002, at the age of 80, Rinpoche leaved for the pure lands. During his cremation, many signs appeared (rainbows, mild hearthquake,  ...) showing to those who still had doubts what kind of enlightened being he was. Before leaving, he gave his son Tulku Urgyen Chemchog, the main regent and director of Khordong Gompa in India, instructions to find his next incarnation.


L’enseignement de Tchimé Rigdzin Rinpotché était direct, parfois peu conventionnel, mais touchait toujours le cœur du disciple et son pouvoir de bénédiction était tel que pour celui qui s’y ouvrait, les obstacles étaient rapidement pacifiés et les progrès ne manquaient pas de se produire.
Troisième Khordong Terchen (Grand découvreur de trésors de Khordong), Tchimé Rigdzin Rinpotché exhuma plusieurs volumes de ces trésors cachés par Gourou Padmasambhava. Il nous en transmit plusieurs, dont la célèbre Prière d’Aspiration des Lampes (Marmé Monlam), et bien sûr la "Grande Rigdzin" qui pour sûr constitue son testament spirituel. Comme c'est écrit dans le texte de pratique, Rinpoche en reçut des transmissions directes de Padmasambhava et Yeshe Tsogyal et bien que cette pratique ai déjà été découverte par son prédécesseur Nuden Dorje, C. R. Lama fut le premier autorisé à le transmettre à de nombreux disciples. Il est clair que l'intention de Guru Padmasambhava était de préserver la 'fraicheuir' et la puissance des bénédictions de cette pratique pour nous les pratiquants d'aujourd'hui. 
Au mois de juin 2002, à l’âge de quatre-vingts ans, Rinpotché partit pour les terres pures. Lors de la crémation, de nombreux signes (arcs-en-ciel, coups de tonnerre, tremblement de terre inoffensif...) montrèrent à ceux qui en doutaient encore quel être éveillé il était. Avant de partir, il avait donné les instructions pour retrouver son incarnation suivante à son fils et principal régent Tulku Ugyen Tchemchog, qui dirige actuellement le monastère indien de Khordong construit à proximité de Siliguri, au Bengale Occidental, pour préserver cette tradition.

samedi 7 octobre 2017

anything special but... rien de particulier mais...





Don’t ever expect anything spectacular will be experienced but honestly there is nothing more amazing than the recognition of pure awareness. Anger, addiction, fear and all other habitual tendencies loose their power. There is not a hair-tip to create or cultivate by meditating, but we need to grow used to recognising this pure awareness.

N'espérez à aucun moment que vous expérimenterez quoi ce soit de spectaculaire mais honnêtement, il n'y a rien de plus étonnant que la reconnaissance de la conscience pure. Colère, addiction, peur et toutes les autres tendances habituelles perdent leur pouvoir. Il n'y a pas la moindre poussière à créer ou à cultiver en méditant mais nous devons nous accoutumer à reconnaître cette conscience pure. 

Tulku Urgyen

jeudi 5 octobre 2017

A short biography of C. R. Lama -- une courte biographie de C.R. Lama (8)






There would be so much to say about C. R. Lama's special powers. During all his life, he was famous for his magical powers and his mastery on weather. Quite all those who spent some time near him can witness about some special events. In Tibet, he prevented many hailstorms that would have destroyed harvests. He also did such things in India and in Europe. His intercessions had always for purpose to protect Dharma and happiness of others. His elder son Tulku Migme told me once a story about that: all the family was on the way to Paro Taktsang in Bhutan, holy place of Guru Padmasambhava, when rain began to fall stronglyl. His wife asked him to stop that rain but he refused, saying that he couldn't do it just to protect his family from wet. Later on, Rinpoche saw that the sacred texts carried by a donkey were becoming wet too and might be spoiled, then he stopped the rain with a hand gesture. Rinpoche denied his own capacities, saying that things like that are only possible because of the power of the realisation lineage from Guru Padmasambhava and due to the faith of people witnessing that.
On top of that, it was obvious that Rinpoche clearly saw past, present and future. He was very famous in Kham for that. When he was in London, C. R. Lama would often visit Alak Zenkar Rinpoche, the incarnation of Do Khyentse, one of the main lamas of Longchen Nyingthig lineage. Gudrun told me they would talk together for hours while she was preparing tea or cooking Two year ago my son Chimed met Alak Zenkar. When he knew that Chimed had links with CR. Lama, he told him: "Chimed Rigdzin Rinpoche was a very good friend of mine. His foresight was extraordinary." His son Tulku Urgyen told me that in the sixties, he was invited with his father by the 16th karmapa. The two lamas talked a lot together, and at some point Rinpoche told the Karmapa that he was worried about his succession and that he sholud take great care about that. The Karmapa told him not to worry as  the four futur regents were his heart sons. But what happened after the Karmapas passing shows about Rinpoche's foeresight.. Rinpoche could see and tell you about big things of your life as well as little details. It reminds me the time when we were doing the first butterlamp offering in Bodgaya. We used to have meals at a tibetan restaurant tent and to go there, we would pass near a house where a goat was pregnant. After some time, the babies came out and we could see them playing together every morning while going for breakfast. One morning, before going for breakfast, Rinpoche said: "Let's go now and contemplate impermanence." We didn't know what he meant but we went. On the way , we couldn't see the baby goats as usual so one of us asked the owner what happened to them. The owner told us all three got sick from the last evening and died during the night... 


Il y aurait tant à dire sur les pouvoirs hors du commun de C. R. Lama. Toute sa vie durant, Rinpoché fut réputé pour ses pouvoirs magiques et sa maîtrise des phénomènes météorologiques. Quasiment tous ceux qu'il l'ont côtoyé peuvent témoigner d'événements spéciaux.  Au Tibet, il empêcha de nombreuses tempêtes de grêle qui auraient détruit les récoltes, et il fit également de telles interventions en Inde et en Europe. Ces interventions avaient toujours pour but la protection du Dharma et le bien être et le bonheur des autres. Son fils aîné racontait ainsi qu'un jour que toute la famille, en pélerinage au Bouthan, faisait l'ascension de Paro Taksang, lieu sacré de Gourou Padmasambhava, la pluie commença à tomber avec force, et son épouse lui demanda de faire cesser cela, mais il refusa, disant qu'il ne pouvait le faire simplement pour éviter à sa famille d'être mouillée. Un peu plus tard pourtant, lorsqu'il vit que les textes sacrés transportés sur le dos d'un âne commençaient à prendre l'eau et risquaient d'être endommagés, il mit un terme à l'orage d'un geste de la main. Rinpotché réfutait sa propre capacité, disant que ces choses ne sont possibles que par le pouvoir de la lignée de réalisation de Gourou Padmasambhava et par la grande foi des gens qui sont témoins de cela.
De plus, il est évident que C. R. Lama voyait clairement le passé, le présent et le futur. Il était très renommé dans le Kham quant à cela. Lorsqu'il séjournait à Londres, Rinpoche rendait régulièrement visite à Alak Zenkar Rinpoche, l'incarnation actuelle de Do Khyentse, un des plus éminents lamas de la lignée du Longchen Nyingthig. Gudrun m'a raconté qu'ils pouvaient passer des après midis à discuter pendant qu'elle préparait du thé ou faisait la cuisine. Il y a deux ans, mon fils Tchimé rencontra Alak Zenkar. Lorsque ce dernier apprit que Tchimé avait bien connu C. R. Lama, il dui dit: "Tchime Rigdzin Rinpoche était un très bon ami. Sa clairvoyance était extraordinaire."  Son fils Tulku urgyen me raconta qu'un jour, dans les années soixante, il fut invité avec son père chez le Karmapa (XVIème). Les deux lamas discutèrent longtemps et à un moment donné, Rinpoche dit au Karmapa qu'il se faisait du souci pour la succession de ce dernier et qu'il devait faire très attention avec cela. Le Karmapa lui dit de ne pas s'inquiéter car les quatre futurs régents étaient ses fils du coeur. Néanmoins, ce qui se passa par la suite montre toute la clairvoyance de C. R. Lama.
Rinpoche pouvait voir et vous parler des moments clés de votre vie comme de toutes petites choses. Cela me rappelle un souvenir de Bodgaya, lorsque nous faisions la première offrande des lampes à beurre. Nous allions prendre nos repas dans un restaurant tibétain  (tente)  et pour ce faire, nous passions près d'une maison où la chèvre attendait des bébés. Un jour, elle accoucha et pendant quelques jours, nous pûmes voir ces bébés jouer et gambader sur notre route. Un matin, avant de partir au restaurant, Rinpoche dit: "Maintenant, allons contempler l'impermanence!" Tout le monde se demanda ce qu'il voulait dire, puis nous nous mîmes en route. Sur le chemin, nous nous aperçumes que les bébés avaient disparu. L'un de nous se renseigna auprès du propriétaire qui nous apprit que les trois bébés étaient tombés malades dans la nuit et étaient morts au petit matin.

mercredi 4 octobre 2017

A short biography of C. R. Lama -- une courte biographie de C.R. Lama (7)







As written before, C. R. Lama visited Europe for the first time at the end of the fivties, invited by the tibetologist Giuseppe Tucci. During his stay in Roma, he met the pope Paul VI. He also went to Munich to work with another famous tibetologist, Herbert Guenther. But it is at the end of the eighties, after retiring from University, that he began to travel around Europe and spread the teachings of his lineage. From 1988 to 2001, he spent a lot of time across Europe, from Island to Spain, Poland to France and hundreds of students gathered at his feet. He also taught in USA, Australia, Taiwan etc. Concerning that, he talked once about a vision that he had when he was young. in his monastery in Kham. Padmasambhava and Yeshe Tsogyal assigned him the task to spread his termas, and especially the "Big Rigdzin," 'from north to south and east to west'. He told us laughing: "At that time, I thought they meant from north to south and east to west of Tibet. I couldn't imagine that it would be all around the world!" 
Like many nyingma masters, C. R. Lama didnt create big Dharma centers but offered the heart of the Guru Padmasambhava teachings according to the people who had the good luck and connexion to meet him and become interested in them. He was following the yogis tradition, without fixed leaving place, travelling with few luggage according to invitations. Having been given a land in Poland, he advised the polish students to build a monastery there and that's how came out Darnkow monastery, a blessed practice spot located in a wild area with preserved nature. Rinpoche could also realise one of his oldest project when building a monastery in India. It is located near Siliguri, West Bengal, and is under the spiritual direction of his son Tulku Urgyen Chemchog.



Comme cela a été mentionné plus haut, Rinpotché se rendit en Europe pour la première fois à la fin des années cinquante, invité par le tibétologue italien Giuseppe Tucci. Il profita de ce séjour à Rome pour rencontrer le pape Paul VI. Il se rendit également à Munich à l’invitation d’un autre tibétologue de renom, Herbert Guenther. Mais c’est à la fin des années quatre-vingt, après avoir pris sa retraite de l’université, que Tchimé Rigdzin Rinpotché commença à parcourir l’Europe et à transmettre les enseignements de sa lignée. De 1988 à 2001, il passa une grande partie de son temps à sillonner l’Europe, du nord au sud et d’est en ouest, de l’Espagne à l’Islande, de la France à la Pologne, et des centaines de disciples se rassemblèrent autour de lui. Il enseigna également aux Etats Unis, en Australie, à Taiwan, bref, aux quatre coins du monde. A ce sujet, il racontait volontiers la vision qu'il eut jeune, dans son monastère du Kham, de Padmasambhava et de Yeshe Tsogyel, qui lui donnèrent la mission de transmettre ses termas, et en particulier la "Grande Rigdzin", du nord au sud et d'est en ouest. Il nous disait en riant: "A cette époque, je pensais que cela signifiait au nord et au sud du Tibet, à l'est et à l'ouest du Tibet. Je ne pouvais imaginer que ce fût aux quatre coins du monde!"
Comme beaucoup de maîtres Nyingma, il ne créa pas de grands centres du Dharma mais offrit le cœur des enseignements de Gourou Padmasambhava à ceux qui eurent la chance et la connexion de le rencontrer et de s’y intéresser. Il suivit en cela la tradition des yogis, sans domicile fixe, voyageant léger, au gré des rencontres et des invitations. Ayant reçu un terrain dans l’ouest de la Pologne, il proposa aux élèves de cette contrée de construire un monastère, et c’est ainsi que vit le jour le monastère de Darnkow, lieu de pratique béni situé dans une région sauvage au milieu d’une nature sauvegardée. Rinpche a également pu réaliser l'un des ses plus anciens projets en construisant un monastère en Inde, près de Siliguri, au Bengale Occidental. Il est placé sous la direction spirituelle de son fils Tulku Urgyen Chemchog.

mardi 3 octobre 2017

A short biography of C. R. Lama -- une courte biographie de C.R. Lama (6)






Many remakable and inspiring reports have followed C.R. Lama's visit to Tibet. These miracles were not only witnessed by over a thousand tibetans but also by the chinese officials who were so taken aback that a marked difference in attitude has followed his visit. Prior to his visit, the chinese government did not allow the recognition of incarnations or the ordination of anyone under 18 years of age. However, during his visit, C. R. Lama recognised and declared sixty nine incarnations and enthroned twelve of them with the approval and recognition of the chinese authorities. The bar of 18 years has been lifted and young children can be ordained.
On the 19th day of the seventh month of the wood-ox year (6 july 1985) Chimed Rigdzin Rinpoche consecrated a great stupa in Serta valley, during which 20.000 monastic practitionners and ngakpas together with over a hundred incarnations and khenpos and 15.000 lay people gathered. The rite started at half past ten in the morning in which C. R. Lama invoked the lineage power of Guru Padmasambhava, Yeshe Tsogyal, Khyechung Lotsa, Nuden Dorje, Tulku Tsurlo, Apang Terton and Dudjom Jigdral Yeshe Dorje (at that time the head of the Nyingma school and one of his root gurus). After the invocation, an enormous rainbow appeared across Serta River  and the entire valley of Gorgon Tang and remained glimmering in the sky until half past four in the afternoon. While he was performing the consecration of the stupa, a translucent white ring encircled him and the stupa. Within the ring of light, three rainbow spheres appeared and it is reported that people saw many different things within these tigles. Most people reported that they saw five white vultures, embodiment of the five wisdom dakinis wheeling around the stupa as if dancing in flight. At the moment the five vultures appeared, Rinpoche threw a white scarf in the air and it remained floating above the stupa for twenty four hours. 


De nombreux récits remarquables et inspirants nous sont parvenus de la visite de Tchimé Rigdzin Rinpoché au Tibet. Ces miracles ne furent pas seulement attestés par un millier de tibétains mais aussi par les officiels chinois qui furent tellement décontenancés qu'un net changement d'attitude suivit son séjour. Avant cette visite, le gouvernement chinois ne permettait pas la reconnaissance d'incarnations ou l'ordination de jeunes gens de moins de dix-huit ans. Toutefois, au cours de sa visite, Tchimé Rigdzin Rinpoché reconnut et déclara soixante-neuf incarnations et en intrônisat douze avec l'approbation et la reconnaissance des autorités chinoises. La limite de dix-huit ans a été supprimée et des jeunes sous cet âge peuvent être ordonnés.
Le dix-neuvième jour de septième mois de l'année du boeuf de bois (6 juillet 1985), Tchimé Rigdzin Rinpoché consacra un grand stoupa à Serta, ce qui réunit vingt mille moines et ngagpas, plus d'une centaine d'incarnations et de khenpos, et quinze mille laïcs dans la plus grande vallée de Kham Serta Gorgon Thang. Le rituel commença à dix heures et demie du matin, et Tchimé Rigdzin Rinpoché invoqua le pouvoir de la lignée de Gourou Padmasambhava, Yéshé Tsogyel, Khyétchoung Lotsa, Nuden Dordjé, Toulkou Tsurlo, Apang Terteun et S. S. Dudjom Rinpotché (chef suprême de l'école Nyingma et l'un des Lamas racine de Tchimé Rigdzin Rinpoché). Après cette invocation, un énorme arc-en-ciel apparut dans le ciel, enjambant la vallée de Serta et toute la vallée de Gorgon Thang, et il resta à briller dans le ciel jusqu'à seize heures trente. Lorsqu'il effectua la consécration du Stoupa, un anneau de lumière blanche les encercla, lui et le Stoupa. Dans cet anneau de lumière, trois tiglés (sphères de lumière couleur arc-en-ciel) apparurent, et les gens virent de nombreuses choses différentes dans ces tiglés. La plupart disent qu'ils virent aussi cinq vautours blancs (forme des cinq Soeurs de Sagesse, les Yéshé Khandros) voler autour du Tcheuten comme si elles dansaient dans le ciel. Au moment où les cinq vautours apparurent, Tchimé Rigdzin Rinpoché envoya en l'air une kata (écharpe de soie blanche) qui resta en suspension au dessus du stoupa pendant vingt-quatre heures.