dimanche 17 décembre 2017

the five poisons -- les cinq poisons





The five poisons are energy.
To follow the five poisons, that is illusion.
To see the five poisons as negative is wrong.
To leave the emotions in their own nature, that's the method.

Les cinq poisons sont énergie.
Suivre les cinq poisons , là est l'illusion.
Percevoir les cinq poisons comme négatifs est erroné.
Laisser les émotions dans leur propre nature, telle est la méthode.

Shang Shung Nyen Gyud

vendredi 15 décembre 2017

treasure -- trésor





When we stop and pause for a moment while looking at the present mind, we feel a shift take place. In that moment we feel an amazing dissolution. Every previous notion of reality just dissolves into nothingness and there is the unobstructed, unhindered Buddha mind. We keep residing in that unobstructed, pure, luminous mind, and realize and discover that this pure awareness, this unobstructed present mind, turns out to be a great source of love, turns out to actually be the inexhaustible treasure of enlightenment. It is utterly simple.

Lorsqu'on s'arrête et fait une pause un moment, en regardant l'esprit présent, on peut sentir un changement. A cet instant, on ressent une étonnante dissolution. Toutes les notions antérieures de réalité se dissolvent simplement dans la vacuité et demeure l'esprit de Bouddha non obstrué et non entravé. En  restant ancrés dans cet esprit lumineux, pur et non obstrué, nous réalisons et découvrons que cette pure conscience, cet esprit présent non obstrué devient une grande source d'amour, devient réellement le trésor inépuisable d'éveil. C'est on ne peut plus simple.

Anam Thubten

jeudi 14 décembre 2017

between wants and needs -- entre désirs et besoins






It is important that we develop the habit of distinguishing between wants and needs, because much more than just our own personal well-being is at stake. We only have to look at the rapid degradation of our natural environment in order to see the destructive effects of our consumerism.

Il est important de développer l'habitude de faire la distinction entre désirs et besoins, car ce qui est en jeu dépasse largement notre bien-être personnel. Il n'est qu'à voir la dégradation rapide de notre environnement nature pour se rendre compte des effets destructeurs de notre consumérisme. 

17e Karmapa

mercredi 13 décembre 2017

Don't look outside -- Ne cherche pas à l'extérieur






Don’t try to look outside yourself. There is no separate self, there are only the five skandhas: form, feelings, perceptions, mental formations, and conciousness. All our suffering is based in this idea of a separate self.

Ne tente pas de regarder à l'extérieur de toi. Il n'y a pas de soi séparé, il n'y a que les cinq skandas, forme, sensations, perceptions, formations mentales et conscience. Toutes nos souffrances sont basées sur l'idée d'un soi séparé.

Thich Nhat Hanh

dimanche 10 décembre 2017

Monkey_mind -- Esprit-singe





We do not have to get rid of the monkey-mind. Ignoring this thought-factory never works, and suppressing it is impossible. But we can befriend it. How do we do this? By hanging around. We’re not aggressive. We do not try to conquer or control our new friend, but if we want to get to know its qualities, we have to stay present for the encounter. When we begin to meditate, no matter what style or tradition we follow, we will surely meet the monkey. But with awareness meditation, we give the monkey a constructive job to do.

Nous n'avons pas à nous débarrasser de l'esprit-singe. Ignorer cette usine à pensées ne marche jamais et la supprimer est impossible. Mais nous pouvons devenir amis. Comment faire cela? En s'arrêtant. Ne soyons pas agressifs. N'essayons pas de conquérir ou contrôler ce nouvel ami mais si nous voulons connaître ses qualités, nous devons rester présent pour cette rencontre. Lorsque nous commençons à méditer, quel que soit le style ou la tradition que nous suivions, nous allons sûrement rencontrer le singe. Mais avec la méditation sur la conscience, nous donnons au singe un travail constructif à faire.

Yongey Mingyur


vendredi 8 décembre 2017

practice -- pratique







At first a yogi feels his mind
Is tumbling like a waterfall;
In mid-course, like the Ganges
It flows on slow and gentle;
In the end, it is a great
Vast ocean, where the Lights
Of Son and Mother merge in one.

Au début, le yogi voit que son esprit
Remue comme une chute d'eau.
Au milleu, comme le Gange,
Il s'écoule lentement et calmement.
A la fin, c'est un grand et
Vaste océan où les lumières
Du fils et de la mère ne font plus qu'un.

 Tilopa

mercredi 6 décembre 2017

Involved -- Impliqués





We are connected with the whole world. We are involved in the world wether we like it or not.

Nous sommes connectés au monde eniter. Nous sommes impliqué"s dans le monde, que nous le voulions ou pas.

James Low

mardi 5 décembre 2017

let be -- lâche






By letting be (not constructing), you are no longer involved in the thoughts of the three times. When utterly letting be, wakefulness is vividly present.


Si vous lâchez (ne construisez pas), vous n'êtes plus impliqué dans les pensées des trois temps. Lorsque vous lâchez complètement, la pleine conscience est clairement présente.

Tulku Ugyen

lundi 4 décembre 2017

perfect -- parfait







Leave alone whatever arise in the mind. Do not seek to change or alter anything. It is all perfect as it stands. 



Laisse tel quel tout ce qui peut apparaître dans l'esprit. Ne tente pas de changer ou d'altérer quoi que ce soit. C'est parfait en l'état.

Namkhai Norbu

dimanche 3 décembre 2017

too polite -- trop polis




Sometimes we are too polite with our suffering and allow it to dominate our life.

Parfois nous sommes trop polis avec notre souffrance et nous lui permettons de dominer notre vie.

Dzogchen Ponlop

jeudi 30 novembre 2017

Dzogchen in daily life -- Dzogchen et vie quotidienne









Integrating Dzogchen mediitation with daily life

Then what to do for normal life and phenomenal existence? How to deal with this? When you are more and more familiar with this State, you can see, hear, and taste all the phenomena of existence, everything is as normal, but if your State is stable and familiar, then it is like a looking glass, a mirror: everything appears as shining reflections. These reflections are all called 'illusion.' You don't need to follow each appearance, neither do you need to stop anything, they don't make you happy or sad, nothing. They are merely like shining reflections which come into a mirror. Your State is very stable, like a mirror. Everything can come; you don't stop anything, you don't reject anything, you don't accept anything - nothing. So that is really like illusion. If you reach this level of stability in the State, then you have no desire, you don't want good things nor do you reject bad things; you do not make any choice. It is just like a mirror, you see. Things come and go, but they don't make any change to your side. That is real practice, that is the purpose of [practising] the Dzogchen Way.

Intrégrer la méditation dzogchen à la vie quotidienne

Alors que faire quant à la vie normale et l'existence phénoménale? Comme gérer cela? Lorsque vous vous êtes plus ou moins familiarisé avec cet état, vous pouvez voir, entendre goûter comme normaux tous les phénomènes de l'existence mais si votre état est stable et familier, cela va ressembler à un miroir: tout apparaît comme des reflets scintillants. Ces reflets sont tous illusion. Vous n'êtes pas obligé de suivre chaque apparence ni de bloquer quoi que ce soit, ils ne vous rendent ni heureux ni triste, pas du tout. Ce ne sont que des reflets scintillants qui apparaissent dans un miroir. Votre état est très stable, comme un miroir. Tout peut arriver, vous ne bloquez rien, vous ne rejetez rien, vous n'acceptez rien, rien. Donc c'est vraiment comme une illusion. Si vous parvenez à ce niveau de stabilité dans cet état, alors il n'y a plus de désir, vous ne souhaitez plus les choses agréables et vous ne rejetez plus les désagréables, vous ne choisissez plus. C'est exactement comme un miroir, vous voyez. Les choses arrivent et s'en vont mais elles ne changent rien quant à vous. Telle est la véritable pratique, tel est le but de pratiquer la voie Dzogchen.

Lopön Tenzin namdak

mercredi 29 novembre 2017

The meeting of mother and son -- La rencontre de la mère et du fils





...Whatever discursive thought or affliction arises, it is not something apart from dharmakaya wisdom, rather, the nature of those discursive thoughts is actual dharmakaya, the ground’s luminosity. If that, which is called ‘the mother luminosity resident in the ground’, is recognized, there is self-recognition of the view of self-knowing luminosity previously introduced by the guru and that is called ‘the (son) luminosity of the practice path’. Abiding in one’s own face of the two luminosities of ground and path become inseparable is called ‘the meeting of mother and son luminosities’.

...Quelles que soient les pensées ou les émotions qui apparaissent, ce n'est pas séparé de la sagesse du dharmakaya: au contraire, la nature de ces pensées discursives est le véritable dharmakaya, la luminosité de la base. Si cela, qu'on appelle la luminosité mère demeurant dans la base, est reconnu, il y a auto-reconnaissance de la vue de la luminosité qui se connaît d'elle-même et qui a été introduite par le maître et qu'on appelle 'la luminosité (fils) de la voie de la pratique.' Demeurer sur notre propre visage, l'union des deux luminosités de la base et de la voie est appelé la rencontre de la mère et du fils (ou des luminosités mère et fils). 

Dza Patrul

lundi 27 novembre 2017

butter lamp practice (4) -- pratique des lampes à beurre (4)






We must not forget Polish Gompa in Darnkow. Even before the gompa was built, C. R. Lama leaded 100 000 butter lamp offerings every summer  on the land:  because of all of that, the butter lamp offering practice became with the big and small Rigzin the core of Khordong Tersar practice for us western followers. 
This practice is very profound and encompasses all the views of the Hinayana, Mahayana, Tantrayana and Dzogchen, Ling Rinpoche, one of the tutors of the Dalaï Lama was very impressed by this text and wanted to write a commentary on it, but no one knows if he could do it. More recently, Ven. James Low published explanations based on a public teaching. (Radiant Aspiration: the butter lamp prayer), easily available and that highlights about this practice. 

Il ne faut pas oublier la Gompa polonaise de Darnkow. Même avant que le temple soit construit, C. R. Lama a dirigé des offrandes de 100 000 lampes à beurre sur le terrain: à cause de tout cela, on peut dire que la pratique d'offrande de lampes est devenue avec les petite et grande Rigdzin le coeur de la pratique du Khordong Tersar pour nous, les disciples occidentaux.
Cette pratique est très profonde et englobe toutes les vues du Hinayana, Mahayana, Vajrayana et Dzogchen. Ling Rinpoche, l'un des tuteurs du Dalaï lama, fut très impressionné par ce texte et parla d'en faire un commentaire mais on ne sait ce qui en résulta. Plus récemment, le Ven. James Low a publié des explications basées sur un de ses enseignements publics, (radiant Aspiration: the Butter Lamp Offering) facilement disponible et qui éclaire sur cette pratique.

samedi 25 novembre 2017

Butter lamp retreat (3) -- Retraite des lampes à beurre (3)





1993

1993 with Samdong Rinpoche


The second butterlamps offering retreat happened the next year (1993), in Sarnath, as we couldn't get accomofdation in Bodhgaya. This time, as Rinpoche informed everybody in Europe, many people attended, from Germany, Switzerland, France, Great Britain etc. The next years and until Rinpoche bought the land for his monastery near Siliguri, the ceremony took ploace in sarnath. The third year arrived our friends from Poland. Then, it was held in the land of Khordong Gompa and goes on till these days. 

La deuxième retraite des lampes à beurre eut lieu l'année suivante (1993) à Sarnath, car nous n'avions pas pu avoir d'hébergement à Bodhgaya. Cette fois, Rinpoche avait informé tout le monde en Europe et de nombreux étidiants venant de Pologne, Suisse, France, Grande Bretagne etc. purent y participer. La troisième année arrivèrent nos amis de Pologne. Les années suivantes, cette retraite se déroula à nouveau à Sarnath, jusqu'à ce que Rinpoche dispose du terrain de son futur monastère. Dès lors, c'est là qu'elle se déroule jusqu'à nos jours;. 

jeudi 23 novembre 2017

The butter lamp offering (2) -- L'offrande des lampes à beurre (2)






So the first butter lamp retreat happened in Bodhgaya during january and february 1992. Only a few people attended as no information was sent in the west after Rinpoche's vision and as it happened only a few weeks later. We had to go to Delhi to buy 3000 lamps, then carry them to Bodhgaya.
Everything was taken care of by Rinpoche's two sons, Tulku Migme Dorje and Tulku Ugyen Chemchog. Ozer (Namgyal) from Tashiding also helped as much as possible, and Gudrun Nathalie, David, Olivier, Patrice  and a few others joined too. The practice, including Marme Monlam and big Rigdzin was held in the Mahabody Society building, Everything went on smoothly and without obstacle and in three weeks, we could burn approximately 140 000 butterlamps (Rinpoche sponsored  111 111 but then everyone wanted also to offfer some.)

Donc la première cérémonie d'offrande de lampes à beurre eut lieu à Bodhgaya au cours des mois de janvier et février 1992. Peu de gens y participèrent car aucune information ne fut envoyée en Europe après la vision de Rinpoche et la cérémonie eut lieu peu de temps après cette vision. Nous dûmes aller à Delhi pour acheter 3000 lampes et les transporter à Bodhgaya.
Les deux fils de Rinpoche, Tulku Migme Dorje et Tulku Ugryen Chemchog prirent en charge toute la logistique. Ozer (Namgyal) de tashiding aida aussi autant que possible et Gudrun, Nathalie, David, Olivier, Patrice et quelques autres participèrent également. La pratique comprenant Marme Monlam et la grande Rigdzin se déroula dans les bâtiments de la Mahabody Society. Tout se passa sans anicroche et sans obstacle et en trois semaines, nous brûlames environ 140 000 lampes à beurre (Rinpoche en sponsorisa 111 000 mais ensuite, tout le monde voulut aussi en offrir).